jeudi 14 décembre 2017

Festival du 11/11 : la reseña du mayoral


Pour la deuxième année la finca Mirandilla organise un festival de fin de saison dans la Cerca de los Franceses. Première bonne surprise : le plein dans les gradins

Beau mélange d'aficionados de France et de Gerena

Les toreros en attelage dans le bel écrin de la Cerca de los Franceses


ENCANTADO. Eral nº 9 (2 ans et 10 mois)
Fils du Tulio ATURDIDO
Torero : Uceda VARGAS (Gerena). Novillero sans picador

Salida : mansea
Capote : charge courte
Pique : une petite (peu de force)
Banderillas : se déplace avec temple
Muleta : noble. Peu de force. Demande de la distance et une muleta plus en arrière. Met la tête en bas. Fixe
Il est allé “à más”. Il a reprís des forces et du moral. Termine encasté
Torero : 1 oreille. A eu du mal à comprendre les distances. Un peu dépassé

Belle pique de Javier 

Uceda Vargas cherchant la bonne distance

Salut du novillero de Gerena,
poulain de Tomás Campuzano



JILGUERO. Eral nº 30 (2 ans et 9 mois)
Fils du Tulio ATURDIDO
Torero : CALERITO (Gerena). Novillero avec picador

Salida : mansea. Suit les parois. Accuse les querencias marquées de la Cerca
Capote : se déplace. Répète avec rythme
Picador : joli galop. Peut-être une deuxième pique bienvenue?
Banderillas : bien
Muleta : tête haute, n’humilie pas. Il a très vite compris. Charge avec la tête au dessus du bâtonnet de la muleta. Difficile, très exigeant. Beaucoup de transmission. Termine avec de la force
Torero : supérieur. 2 oreilles et la queue (Arlette Chavanieu, outrée quitte la Présidence à ce momento-là. Bon sang ne saurait mentir!)


Sortie encasté de l'eral

Calerito montre toute sa domination
2 oreilles et la queue de JILGUERO


MANEJABLE. Novillo nº 1 (3 ans et 11 mois)
Fils du Tulio ATURDIDO
Torero : Alberto LAMELAS (Jaén). Matador de toros

Salida : Magnifique. Sa présense remplit la piste
Capote : il charge la tête en bas, en brave. De la force et du “poder”
Picador : 2 piques fortes. S’emploie. Une 3º pique bienvenue?
Banderillas : bon galop
Muleta : raccourcit la charge. Prompt. Présence très sérieuse. Se retourne avec sauvagerie. Il a vite assimilé. Faena de “poder a poder”. Fixe. Gueule fermée. Très exigeant. Beaucoup de transmission
Tour d’honneur au novillo
Torero : énorme. Il termine exténué. Un vrai combat. 2 oreilles très méritées

Et MANEJABLE remplit la piste

Lamelas en lidiador

Estocade en se mouillant les doigts

Enorme Lamelas, exténué, après une
faena de poder a poder



HABILIDOSO. Toro nº 38 (5 ans et 9 mois)
Sang de l'ancien Albaserrada
Torero : Octavio CHACÓN (Cadix). Matador de toros

Salida : a du mal à “monter” vers la Cerca. Accuse les querencias. Il est resté 2 mois dans les corrals! S’asfíxie rapidement. Pas remis complétement (voyages à Madrid et Albacete, bagarres, …). Il lui a manqué 1 mois et 40 kilos 
Capote : va supporter tout de même et ne jamais tomber
Picador : 3 piques sans se livrer, distrait, tardo. Mansote
Banderillas : temple
Muleta : berreón (plainte) toute la faena (désagréable). Noble. Beaucoup de temple dans la charge. Manque de piquant. Caste qui décroît. Grande corne gauche : embestit avec profondeur. Taureau de qualité. S’il se torée dans des conditions normales, taureau de 2 oreilles.
Torero : bien, en harmonie avec le taureau. 2 oreilles


Chacón qui temple

Grande corne gauche de HABILIDOSO


En conclusion, festival de grand intérêt avec du bétail encasté et des toreros à la hauteur. On était loin de l'esprit habituellement festif de ce genre de spectacle! Un Festival d'aficionado "al toro".

Le mayoral, Lamelas, la ganadera, Chacón, Vargas et Calerito









mercredi 13 décembre 2017

Diaporama ferrade Albaserrada 9 novembre


Quelques clichés de la journée du 9 novembre des premières Journées Torrito Afición (ferrade, visite élevage, tienta, apéritif et cocido)


vendredi 8 décembre 2017

Les Journées Torrito Afición contées par Véronique Bueb


Les Journées Torrito Afición terminées, il est temps de les faire vivre à ceux qui n'ont pu y assister. Pour les premières, du 9 et 11 novembre, laissons Véronique Bueb (texte et photos) nous conter :

Le 9 novembre, à 8 heures, les plus courageux de notre groupe de 29,  Bertrand, Fred, Serge, Philippe, Patrick, Alain, Hugues, Dominique, Serge, Christian et Régine participent à l’herradero proposé chaque année à la même époque par Fabrice, notre mayoral.
Au programme, 17 veaux de l’année et 14 femelles.

Alain et Hugues au boulot
Pour certains, Bertrand, Patrick, Serge, Christian et Régine, ce fût une première. Au-delà de l’excitation de découvrir, enfin, MIRANDILLA, ganaderia d’anthologie, de mythique mémoire grâce au Marqués d’Albasserada qui a donné ses lettres de noblesse à l’encaste du même nom, ils allaient aussi entrer dans l’univers de Fabrice, et partager un moment que peu ont le privilège de vivre.
Ils passent le portail de MIRANDILLA et empruntent le chemin, bordé de figuiers de Barbarie, qui mène à la Finca. De part et d’autre ils aperçoivent les premières bêtes…Ils y sont, enfin !

Petit café d’accueil avant d’entrer dans le vif du sujet : los corrals, où attendent déjà les habitués, quelques habitants de Gerena, Maxime Favier  le razeteur et bien d’autres.
Premier veau, premiers enseignements : cet herradero 2017 sera dans le type de la casa. Les plus courageux, ou les plus acharnés, attrapent le premier toro ; Maxime en tête, tout droit sorti du Trophée des As 2017, rapidement pris en charge par le vétérinaire pour effectuer les bons gestes face à ces toros … qui ne sont pas de Camargue… Il comprend vite, secondé par Hugues, Bertrand et Fred à la queue, Patrick au rasage, Alain à la porte, Philippe au stylo pour le n° de feu…
Notre Mayoral, toujours présent, prend en charge le second toro, croisé en manso, dont l’avenir sera d’être « cabestro».

S’ensuivent les fers, les n°, les escoussures, …pour les 31 animaux, pour le plus grand plaisir des acteurs et des spectateurs, sous un ciel lumineux et un soleil radieux. Les derniers arrivants pourront assister au marquage des dernières vaches avant la visite en remorque, tant attendue, des différentes fratries, accompagnée des commentaires passionnants de Fabrice.

Caroline et Patrick les cavaliers
Notre ballade commence par la visite des vaches, Fabrice les appelle en actionnant le klaxon du tracteur. Quel spectacle ! Elles arrivent, intriguées, attirées par ce bruit qui signifie pour elles distribution de nourriture. Pourtant, il n’en sera rien, pas de nourriture, simplement la curiosité de quelques humains qu’elles observent quelques minutes, avant de tourner les sabots et de repartir, un peu déçues, sans doute. Fabrice nous en présente quelques unes.

La visite se poursuit par le lot des 12 novillos, isolés, dont la présentation pourrait laisser espérer l’intérêt d’une arène de 1ère catégorie ; puis celle des toros de 4 herbes, lot un peu moins homogène mais toutefois impressionnant dans son milieu naturel.

La visite terminée, direction la plaza de tienta où Carlos OLCINA et JUAN GINÉS s’emploient à nous faire découvrir deux vaches au comportement très différent. Notons l’intervention, très appréciée, de Tomas CAMPUZANO sur la 2ème vache. La tienta terminée, Fabrice rend son verdict : aucune des deux ne sera reproductrice…

Les explications du Mayoral
L'art "añejo" de Tomás Campuzano
























11 novembre : FESTIVAL

Première fiesta campera de l’année 2017. Le soleil est au rendez vous. La Cerca de Los Franceses est fin prête, habillée de ses gradins prêts à accueillir le nombreux public.
Le fer d’Albasserada brille sur le sable des arènes, les gradins se remplissent inexorablement, des nîmois, des St Gillois, des espagnols de Gerena et d’ailleurs… Et même quelques belges, amis d’Arlette et Gillou

Soudain, surgit un magnifique attelage, tiré par 5 splendides chevaux : les voisins de MIRANDILLA, la Finca SAN FELIPE, viennent aux arènes. Quelle arrivée sensationnelle!
Les novilleros, Uceda Vargas, Calerito et les matadors Alberto Lamelas et Octavio Chacón montent dans le carrosse et se présentent au public de La Cerca sous des applaudissements chaleureux et remplis d’espoir.

Les toreros dans l'attelage de San Felipe
Le 1er becerro entre en piste et donne du fil à retordre à Uceda qui a bien du mal à le dominer mais termine pourtant par une superbe estocade, fatale. Le 2ème toro , très attendu, un frère des Tulio dont la prestation fût si décevante cet été à RISCLE, fait son entrée. Chacun retient son souffle : son comportement au capote rassure un peu, son engagement à la pique est indéniable, Calerito le fait se dévoiler à la  muleta…Rien à voir avec ses frères de Riscle. Soulagement dans l’assistance, la dépouille du toro quitte la Cerca sous les applaudissements.

C’est au tour du 3ème , un autre frère de ces fameux Tulio, lidié par Alberto Lamelas : une révélation, toro bravo, de présentation irréprochable, engagé à la pique comme à la muleta. Alberto se surpasse, l’assistance est sous le charme. Nous sommes heureux, heureux pour Fabrice, les sourires éclairent les visages ; on le savait, c’était sûr…. On croit tous en toi Fabrice. Le public réclame une vuelta, se lève et applaudit à tout rompre ce toro porteur de tant d’espoir pour notre mayoral.

Lamelas qui domine un Tulio encasté
Enfin, le 4ème toro entre en piste. Son entrée est hésitante ; il connaît le parcours, on ne la lui fait pas, il a presque 6 ans, les corrals, il connaît…
Il a connu los corrales de Madrid et de Tarrazona de la Mancha, le stress de l’attente, pour finalement regagner sa finca, où il fût accueilli très agressivement par ses frères.

Pour Fabrice, ce toro va jouer son avenir ; il pourrait devenir semental. Le deal repose sur les épaules d’Octavio Chacón, dont l’engagement au service du ganadero est exemplaire.
Après quelque hésitation, le toro consent enfin à fouler le sable de la Cerca, mais regrette très vite et cherche la sortie ; il meugle désespérément, essaie de combattre, mais sa bravoure est relative. Les efforts d’Octavio ne parviendront pas à le faire grandir. Ce toro ne sera pas semental …

Chacón face à un noble Albaserrada

Il est temps de regagner le bar à tapas, après avoir apposé 3 nouveaux azulejos sur le mur de la Cerca, l’un pour Bertrand et Sandrine, un second pour Christian et Véro et le troisième pour Alain et Isa, à la grande surprise d’Alain…Un moment toujours teinté d’émotion et de fierté pour les apprentis maçons concernés.

Pose d'azulejos

Isa et son équipe proposent un assortiment de tapas et de plats tous plus délicieux les uns que les autres, le tout arrosé de cerveza, manzanilla, ou autre vino tinto pour le plaisir de tous.

Là un groupe musical d’espagnols commence à  entonner une sevillana et très vite les jambes et les bras se déploient au son de la musique et des palmas. La glace est brisée !  Le spectacle était beau, les cœurs sont gonflés d’espoir et de bonheur et français et espagnols se mélangent dans une jolie pagaille.

Arlette à la Sévillane.
L'art de la Placette ...




Quelle belle journée ! Elle restera longtemps dans nos mémoires et dans nos cœurs….






lundi 4 décembre 2017

Et Espartero fut grâcié!


Lors du second festival 2017 à la finca Mirandilla, le dernier taureau d'Albaserrada lidié, âgé de six ans, Espartero, a été grâcié pour ses qualités exceptionnelles de bravoure et de noblesse. Le matador de Madrid Javier Cortés a largement contribué à cet indulto.
Nous y reviendrons plus longuement. Un grand moment d'émotion!

Espartero s'élance pour la troisième
fois vers son destin de grâce.

jeudi 30 novembre 2017

Le traditionnel match de foot Torrito Afición


Les Journées Torrito Afición sont lancées avec le traditionnel match de football France/Espagne.

Egalité parfaite entre les Peleles de Séville et les 2G de Beaucaire, 7-7.

Des tonnes de buts pour le plaisir des très nombreux spectateurs (5 à 10 personnes extasiées de ... froid!)

Impossible de départager les deux équipes lors de la 3º mi-temps!

Vainqueur final : l'amitié autour du TORO.

Olé!


mercredi 29 novembre 2017

Torrito Afición nettoie les "chumberas" à Mirandilla





























Les dates du deuxième volet des Journées de Torrito Afición à Mirandilla s'approchent. C'est l'occasion pour certains membres de mettre la main à la pâte et de donner de son physique pour aider la finca à s'améliorer.

Cette fois-ci, Anthony le Président, Gregory Vice Président ainsi que la "vieille garde", Serge et Jean-Louis ont nettoyé une longueur de clôture en taillant les feuilles de figuiers de barbarie.

Bon échauffement pour les dures journées qui s'annoncent ...

Vendredi 1º décembre ce sera la journée Ferrade, Visite de l'élevage, tentadero, Capea, apéritif et cocido et Samedi 2 le Festival avec quatre novillos/toros d' Albaserrada (voir affiche).

lundi 27 novembre 2017

Albaserrada sur le site "Toros de Lidia"


Un autre reportage sur l'élevage sur le site espagnol : "Toros de lidia" avec une belle gallerie de photos. Ce site très toriste est géré par deux jeunes aficionados de Madrid Mario Gomez et Manuel García Renau.

Cliquez sur le lien :

http://torosdelidia.es/marques-albaserrada-busca-la-bravura-perfecta/


vendredi 24 novembre 2017

Desde el corazón del campo bravo


Isma Sánchez Carrasco est un des jeunes photographes taurins des plus impressionnants. Passionné du taureau au campo, je vous conseille de suivre son blog:


Ces clichés spectaculaires ont été immortalisés à Mirandilla au Printemps dernier.

Double tristesse pour le Mayoral : apprécier la luxuriante végétation de la dehesa d'il y a  quelques mois en la comparant à son aspect actuel terriblement sec et savoir que tous ces superbes novillos et taureaux ne sont plus là aujourd'hui comme l'impose leur extraodinaire destin.

Cliquez sur la photo pour voir le diaporama :


mercredi 22 novembre 2017

Toril Tv à Mirandilla

Nous avons reçu la visite de Romain Bofi à Mirandilla. Il nous présentera le reportage sur la ganadería dans le prochain Mag. de TORIL TV.

A suivre ...

mardi 21 novembre 2017

Changement au programme Torrito Afición


Un changement de date pour les 2º Journées Torrito Afición 2017 : la journée Herradero passe au vendredi 1º décembre avec le même programme.


VENDREDI  1 DÉCEMBRE

A partir de 8h00, petit-déjeuner, ferrade de 30 veaux du millésime 2017, visite de l'élevage en remorques, tentadero, capea, apéritif et déjeuner

SAMEDI 2 DÉCEMBRE

A partir de 12h00, festival campero avec 4 novillos-toros, bar à tapas sur place

TARIF

60 € pour les 2 journées (55 € pour les membres de l'association à jour de cotisation)

Inscription obligatoire au mail :

dimanche 19 novembre 2017

Bon novillo d'Albaserrada pour Fernando del Toro


Deux novillos d'Albaserrada ont été lidiés hier lors du festival du Castillo de las Guardas

Le dernier novillo de l'après-midi fut trop exigeant pour l'inexpérimenté Rodrigo Lopez.

Par contre, le très bon troisième permit à Fernando del Toro de livrer un combat qui transmit émotion aux gradins.  Haraposo fut un novillo encasté qui alla "a más" et eut une mort de brave.

Voir le compte-rendu d'Emilio Trigo ci-dessous :


"Fernando del Toro, estuvo muy metido desde el principio. Recetó varias largas cambiadas muy apretadas y verónicas muy garbosas. Del toro, con la muleta, entendió al exigente astado de Albaserrada al que impuso su buen criterio. Hubo mando, firmeza e imposición por parte del novillero sevillano en una labor de gran metraje. Fernando se fajó con su oponente en un quehacer de mucha transmisión y buen torero. Con la pañosa en la diestra la ligazón fue su pilar y al natural, la hondura. Un novillero que volvió a demostrar que debe estar en el escalafón mayor por oficio y buen concepto. Estocada recibiendo. Oreja importante."

Les coquettes arènes du Castillo

Fernando del Toro et Haraposo

Bravoure de l'Albaserrada 

vendredi 17 novembre 2017

Des Albaserradas au Festival du Castillo de las Guardas


Ce samedi 18 novembre, deux erales (taureaux de deux ans) sont à l'affiche du festival du Castillo de las Guardas, typique village de la Sierra de Aracena.

Les typiques arènes du castillo de las Guardas

L'intérêt de ce festival pour l'élevage du Marquis d'Albaserrada est de se voir annoncer avec des fers plus commerciaux comme Juan Pedro Domecq, Osborne Vazquez et El Parralejo.

jeudi 16 novembre 2017

Emouvant hommage au Marquis


Fabrice Torrito, Tico le représentant de la Mairie de Guillena,
Rafael Astola, la danseuse de flamenco Pilar Astola,
Tomás Campuzano et Maruchi Benjumea

Le 14 novembre dernier, un émouvant hommage a été rendu à José Luís de Samaniego, qui nous a quitté il y a trois ans.

Dans la salle du centre Civique de Guillena, sont intervenus, Rafael Astola qui nous raconta sa faena épique face à Laborioso le taureau d'Albaserrada gracié à la Maestranza de Séville, Tomás Campuzano qui nous fit part de nombreuses anecdotes de Mirandilla où il s'est "fait" comme torero, Maruchi l'éleveur et Fabrice le Mayoral.

Un trophée fut remis par le représentant de la Mairie de Guillena à la ganadera.

mardi 14 novembre 2017

Hommage au Marquis


Le mois de novembre est synonyme à Mirandilla de bonheur avec les traditionnelles journées de Torrito Afición mais aussi de tristesse avec la disparition de celui qui en fut l'âme durant de nombreuses années, José Luís García de Samaniego,  le ganadero de l'élevage des Marquis d'Albaserrada.

Ce 14 novembre, à l'occasion du 3º anniversaire de son décés, un hommage lui sera rendu à Gerena, en présence de Maruchi Benjumea sa veuve et actuelle éleveur et de Fabrice Torrito le Mayoral qu'il avait désigné en 2009.

lundi 13 novembre 2017

Fiesta campera du 11 novembre


Sous un soleil radieux s'est déroulée la première des deux Fiestas camperas de Torrito Afición à Mirandilla.

400 personnes, du bétail d'Albaserrada intéressant, des toreros très impliqués et une magnifique osmose entre aficionados espagnols et français, autour des valeurs du campo.

Compte-rendu et photos à suivre.


Calerito, Uceda Vargas, Octavio Chacón,
Maruchi la ganadera, Alberto Lamelas
et Fabrice le Mayoral


Plein dans les gradins de
la Cerca de los Franceses




vendredi 10 novembre 2017

Herradero en Mirandilla

Première ferrade à Mirandilla du millésime 2017.
Grosse équipe franco/espagnole!
MVP du jour, sans discussion, Maxime Favier le raseteur de Salin-de-Giraud.
Photos prochainement.
Rendez-vous le 30 novembre pour le deuxième herradero d'Albaserrada.




mardi 31 octobre 2017

Fiestas camperas en Mirandilla


Los billetes (obligatorios) para poder presenciar las 2 fiestas camperas de Mirandilla del 11 de noviembre y del 2 de diciembre están disponibles.

Se pide una participación a los gastos de 10 € para los adultos y de 5 € para los menores de 16 años.




mardi 24 octobre 2017

Carteles de los festivales de Mirandilla


Les prochains 11 novembre et 2 décembre, auront lieu à Mirandilla deux festivals de fin de saison.
Seront toréés chaque jour 4 novillos/toros d'Albaserrada dans la Cerca de los Franceses.

Samedi 11 novembre :


Daniel Navarette






































UCEDA VARGAS (Gerena)
CALERITO (Aznalcollar)
GARCÍA NAVARRETE (Vilches)
OCTAVIO CHACÓN (Prado del Rey)

Samedi 2 décembre :


Javier Cortés


















JUAN GINÉS (Gerena)
CRISTOBAL REYES (Jerez)
MIGUEL LEÓN (Gerena)
JAVIER CORTÉS (Getafe)

jeudi 19 octobre 2017

Y Trump puso los huevos en el suelo

Sur la première pique d'Ilustrado (le fameux Trump) lidié à Tafalla le 15 août dernier, je notais sur mon carnet : "puso los huevos en el suelo". J'ai trouvé une photo qui le prouve. Pique scandaleusement en arrière, mais combat de brave! 

Et sur la deuxième pique on peut apprécier ce que veut dire mettre les reins, même si la tête est haute!

lundi 16 octobre 2017

Octobre, le renouveau

Après une saison délicate, le mois d'octobre arrive à Mirandilla et avec lui, la première naissance du millésime 2018. La nature reprend ses habitudes. Le cycle de la vie débute. Cette première naissance, une velle, redonne de l'énergie positive au Mayoral. Vamonos ...

jeudi 5 octobre 2017

Programme des Journées Torrito Afición 2017 à Mirandilla


Une des équipes de marqueurs de veaux
après l'effort et avant le réconfort (de l'apéro)!

Comme l'année dernière, les Journées TORRITO AFICIÓN 2017 auront lieu en deux phases. 
D'abord 9 et 11 novembre et ensuite 30 novembre et 2 décembre.

JEUDI 9 NOVEMBRE

A partir de 8h00, petit-déjeuner, ferrade de 30 veaux du millésime 2017, visite de l'élevage en remorques, tentadero, capea, apéritif et déjeuner

SAMEDI 11 NOVEMBRE

A partir de 12h00, festival campero avec 4 novillos-toros, bar à tapas sur place

TARIF

60 € pour les 2 journées (55 € pour les membres de l'association à jour de cotisation)






JEUDI 30 NOVEMBRE

A partir de 8h00, petit-déjeuner, ferrade de 30 veaux du millésime 2017, visite de l'élevage en remorques, tentadero, capea, apéritif et déjeuner

SAMEDI 2 DÉCEMBRE

A partir de 12h00, festival campero avec 4 novillos-toros, bar à tapas sur place

TARIF

60 € pour les 2 journées (55 € pour les membres de l'association à jour de cotisation)

Inscription obligatoire au mail :